Emission Control
Product Recovery
  • Schémas
  • Solutions
  • Études de cas
  • Références
Afin de contrôler les émissions de MP dans des flux d'échappement à très haute température (> 600 ºC), comme la gazéification, la pyrolyseet l'incinération, des filtres à manches traditionnels après des échangeurs de température, des filtres céramiques ou des épurateurs sont utilisés comme dépoussiéreurs de phase finale.

Dans la plupart des agencements, un séparateur primaire à haute température, à savoir un cyclone, est important, afin de réduire autant de cendres et de résidus de carbonisation que possible. Une bonne efficacité est importante, afin de réduire la concentration de solides dans les dépoussiéreurs de phase finale, évitant le colmatage des épurateurs et l'endommagement des filtres.
La plupart des agencements exigent des investissements et des coûts d'exploitation considérables. Les filtres à manches traditionnels impliquent le changement fréquent des manches et un fort investissement en échangeurs de température. Les filtres céramiques peuvent résister à de hautes températures, mais présentent une chute de pression considérable, généralement jusqu'à 300 mmCE, augmentant progressivement en raison du colmatage des pores. La durabilité à long terme et le risque de craquage (principalement, au cours du nettoyage) des éléments sont également critiques.

Lesbesoins du clientcomprennent un pré-séparateur de cyclone efficace et robuste, et un système de dépoussiérage de phase finale très efficace, pouvant fonctionner à des températures élevées en ayant des coûts d'exploitation et d'entretien faibles. 
Montrer tout