Emission Control
Product Recovery
  • Schémas
  • Solutions
  • Études de cas
  • Références
Dans les procédés de calcination, des produits et intermédiaires solides sont régulièrement manipulés sous forme de poudre fine (ex : le kaolin ou métakaolin). 
Ces poudres très fines doivent être séparées des flux d'échappement des fours à calcination, sécheurs à lit fluidisé ou incinérateurs, souvent dans des conditions critiques de température. 

Afin de contrôler les émissions de MP à très haute température (> 600ºC), des filtres à manches traditionnels, après les échangeurs de température ou épurateurs, sont utilisés comme dépoussiéreurs de phase finale.
 
Dans la plupart des agencements, un séparateur primaire à haute température, à savoir un cyclone, est important, afin de réduire autant de poussière calcinée que possible. Une bonne efficacité est importante, afin de réduire la concentration de solides vers le système de dépoussiérage de phase finale, minimisant ainsi les pertes de produit et les émissions.

La plupart des agencements exigent des investissements et des coûts d'exploitation considérables. Les filtres à manches traditionnels impliquent le changement fréquent des manches et un investissement élevé dans des échangeurs de température. Les épurateurs peuvent jouer le rôle de dépoussiéreurs de phase finale, mais au prix d'une pollution secondaire humide.

Les besoins du clientcomprennent un pré-séparateur de cyclone efficace et robuste et un système de dépoussiérage de phase finale de très haute efficacité, pouvant fonctionner à des températures élevées pendant de nombreuses années avec de faibles coûts d'exploitation et d'entretien.
Montrer tout